24/07/2014
Entre 2008 et 2012, 31.021 affiliés des Mutualités Libres ont été hospitalisés en milieu psychiatrique.
Pendant la période observée (5 ans), les affiliés ont effectué au moins un des séjours suivants: hospitalisation en service psychiatrique d’un hôpital général (“service psychiatrique”) ; hospitalisation en hôpital psychiatrique ; séjour en maison de soins psychiatriques (MSP) ou en habitat protégé (HP).
 
Il s’agit des principales institutions prenant en charge les troubles psychiatriques en Belgique (pour connaître les spécificités de chacune, lire l’encadré sur les “structures d’accueil”).
 
Répartition des lits psychiatriques dans les régions
 
Le nombre de lits psychiatriques est important en Belgique : 144 lits pour 100.000 habitants, ce qui est nettement plus élevé que dans les pays voisins (environ 100 lits pour 100.000 habitants.) Si l’on inclut les maisons de soins psychiatriques et les habitats protégés, l’offre atteint même 208 lits pour 100.000 habitants.
 
C’est en Flandre que le nombre de lits psychiatriques est le plus élevé et ce quel que soit le type d’institution : 14.485 lits contre 6.552 en Wallonie et 2.217 à Bruxelles.
 
Il existe d’autres différences régionales concernant les types d’institution : la majorité des lits psychiatriques de Flandre et de Wallonie (58%) se trouvent dans les hôpitaux psychiatriques contre 40% à Bruxelles. A Bruxelles encore, un lit psychiatrique sur quatre se trouve dans le service psychiatrique d’un hôpital général contre un sur dix en Flandre.
 
Un autre constat marquant est le nombre important de lits hospitaliers de long séjour (lits T): 47,9% en Flandre, 41,9% en Wallonie et 21,9% à Bruxelles. Ceci pourrait s’expliquer par le nombre limité de solutions
alternatives pour les patients concernés.
 
A noter toutefois que le nombre de lits psychiatriques hospitaliers global a connu une légère diminution au cours des dernières années (sauf à Bruxelles). Cette diminution concerne surtout les lits dans les services
psychiatriques en Flandre. Le nombre de lits en hôpital psychiatrique est quant à lui resté stable. Toutefois certains de ces lits ont été attribués aux initiatives de l’art 107 (projets visant à fermer des lits hospitaliers pour allouer les fonds à une prise en charge du patient à domicile).
 
Malgré cette importante offre de lits psychiatriques en Belgique, on constate une proportion très faible de lits de psychiatrie pédiatrique par rapport à la population de moins de 15 ans en Wallonie (6,1% pour 17,7%) et en Flandre (4% pour 16,1%). A Bruxelles, l’offre de lits de psychiatrie pédiatrique (14%) est en concordance avec la population pédiatrique (19%).