17/10/2017
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande à tous les pays de définir des objectifs de santé. La Belgique en possède déjà, mais ils sont assez disparates. Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) plaide pour un programme structuré pour plus de cohérence.

Un objectif de santé par ci, un autre par là

Les objectifs de santé constituent un instrument puissant pour définir, corriger et évaluer la politique de santé. La Belgique en est déjà dotée, mais l’approche choisie manque de structure. Notre pays utilise aussi bien des objectifs de santé généraux que des objectifs spécifiques. Ces objectifs sont formulés tantôt par le niveau politique (p. ex. réduire le nombre de fumeurs à 17 %), tantôt par le monde scientifique (p.ex. les recommandations du Conseil supérieur de la Santé), ... Dans son étude, le KCE dresse un aperçu complet de ce qui existe déjà au niveau fédéral.

Structurer un programme

La Belgique travaille donc déjà avec un certain nombre d’objectifs de santé mais il lui manque un programme structuré. Comment mettre un cadre en place ? Le KCE propose de créer une plateforme réunissant tous les acteurs (politiques, scientifiques, issus des différents secteurs, ...) afin de coordonner, soutenir et rendre visible la formulation des objectifs de santé. Une des premières tâches de la plateforme devra être de définir les priorités de la politique de santé. C’est ainsi que des objectifs concrets pourront être formulés, avec des valeurs-cibles à la fois ambitieuses et réalistes.

Plus d’infos sur le site du KCE

 

Mots-clés