05/09/2012

D’après les résultats de notre étude, les actions visant à promouvoir les visites de contrôle chez le dentiste devraient se concentrer sur deux groupes spécifiques de la population : jeunes adultes en début de vie active (18-30 ans) ainsi que les plus de 50 ans.

Les analyses montrent que la régularité des contacts avec le dentiste varie fort en fonction des tranches d’âge. Les jeunes pendant leurs études supérieures et le début de leur vie active délaissent les contacts réguliers avec le dentiste. Chez les plus de 60 ans, un effet générationnel est certainement responsable du manque de comportement préventif observé. Peu habitués à voir le dentiste durant leur enfance, ils le consulteraient trop tard. La promotion de la santé bucco-dentaire chez ces derniers peut-elle encore être intéressante tant sur le plan sanitaire qu’économique afin d’éviter la pose de prothèses et les soins de parodontologie ?

Icône PDF Download (2.85 Mo)

Type de publication