29/09/2017
Les patients souffrant d'une affection chronique avaient bien besoin d’un accompagnement personnalisé pour les soutenir dans un usage correct de leurs médicaments. C’est pourquoi, dès ce 1er octobre 2017, ils peuvent choisir un pharmacien de référence. Celui-ci les aide au moyen d'un suivi personnalisé afin de rester en bonne santé et autonomes. Par exemple grâce à un schéma de médication sur mesure, complet et actualisé.

Mon pharmacien me connaît, je signe pour

Les malades chroniques doivent souvent prendre plusieurs médicaments en même temps, ce qui n’est pas toujours évident. C’est pourquoi, ils peuvent, depuis peu, choisir un pharmacien de référence. Leur pharmacien habituel, qu’ils connaissent bien, peut remplir ce rôle à la perfection. Il suit scrupuleusement le traitement et accompagne ses patients dans leur consommation de médicaments, notamment via un schéma de médication personnel, complet et actualisé. Le pharmacien de référence est également la personne de contact pour les autres prestataires s’ils ont besoin d’informations sur la consommation de médicaments d'un patient.

Comment ça marche ?

Pour pouvoir remplir son rôle de pharmacien de référence, le pharmacien demande un double consentement au patient. Il s'agit d’un consentement pour le « suivi des soins pharmaceutiques » par le pharmacien de référence et pour le partage électronique de ses données de santé avec d’autres prestataires de soins. Cet échange électronique permet au pharmacien d’accéder aux données dans la partie « Dossier pharmaceutique » et de fournir un schéma de médication complet au patient.

Plus d’infos sur www.pharmacie.be